Rechercher

L'anxiété du chien

Dernière mise à jour : 1 août 2021


La peur est souvent à l’origine de nombreux problèmes comportementaux.

Les troubles du comportement chez le chien, dont l’origine est la peur, sont parmi les troubles les plus fréquents.

Malheureusement, les problèmes de comportement du chien sont l’une des causes la plus souvent citée de l’abandon, de sorte qu’il me paraît très important d’écrire cet article.


De plus, je désire vous aider ainsi que votre compagnon de cœur, à trouver ou à retrouver une vie sereine.

Ce n’est pas toujours facile de vivre sereinement avec un chien qui aboie sans arrêt, qui détruit les meubles ou qui est comme une pile électrique. Mais sachez que lorsque le problème est détecté, il existe des méthodes pour apaiser un chien et rendre à toute la famille une vie plus harmonieuse.


Lorsque votre chien est devenu anxieux, il a perdu la capacité d’adapter son comportement. En agissant sur son trouble, votre chien retrouvera cette capacité d’adaptation. La situation n’est pas irréversible. Ne laissez pas les angoisses et la dépression s’installer, il est important de diagnostiquer le trouble et de soulager votre animal de compagnie.


Cliquez ici pour télécharger GRATUITEMENT la liste à cocher des principaux symptômes de l'angoisse du chien.


De plus, le stress peut cacher une blessure douloureuse ou une maladie qu’il faut soigner sans attendre.


Dans cet article, je vous explique :


1. Qu’est-ce que l’anxiété du chien ?

2. Quels sont les symptômes principaux du chien anxieux ?

3. Quelles sont les causes de l’anxiété chez le chien ?

4. Comment calmer un chien anxieux ?


anxiété du chien


1. Qu’est-ce que l’anxiété du chien ?


Voici les définitions du stress, de la peur et de l’anxiété :


Le stress

« État réactionnel de l'organisme soumis à une agression brusque. » (Définition du dictionnaire Larousse).

Votre chien se retrouve face à une situation, à un stimulus : le froid, un bruit, un étranger qui s’approche, une manipulation inappropriée, un changement d’habitude, ce qui va entraîner une réaction naturelle de son organisme.

Il va réagir afin de s’adapter et de pouvoir faire face à ce danger.

Ce qui conduit souvent à des modifications cardiovasculaires, respiratoires ou gastro-intestinales.

Vous avez déjà certainement utilisé l’expression « j’ai eu une montée d’adrénaline ». Votre organisme a réagi face à une situation stressante.


La peur

C’est l’état émotionnel dans lequel se trouve votre chien lorsqu’il perçoit un danger qui le menace.

La peur peut provoquer chez lui, une modification de son comportement et une réaction de son organisme.

La peur est une réaction subjective, elle n’’est pas forcément proportionnelle au danger réel.

C’est une émotion normale face à un danger.

La peur devient anormale lorsqu’elle apparaît en dehors d’un contexte dangereux ou quand la réaction de votre chien est excessive par rapport à la situation.


L’anxiété

« Trouble émotionnel se traduisant par un sentiment indéfinissable d’insécurité. » (Dictionnaire Larousse)

L’anxiété, tout comme la peur, est une réaction émotionnelle. A la différence que l’anxiété est une réaction anticipative à un évènement déplaisant.

C’est une tension nerveuse causée par l’incertitude, l’attente.

Si votre chien est anxieux, il va montrer des signes physiologiques (respiration plus rapide, tremblement, salivation …) et des signes au niveau de son comportement.

Dans le point suivant, je vais vous énumérer les symptômes principaux du chien anxieux et vous mettre en téléchargement une check-list afin que vous puissiez observer votre chien et cocher les signes. Cela vous permettra de vous rendre compte de l’état émotionnel de vote compagnon à quatre pattes.




2. Quels sont les symptômes principaux du chien anxieux ?


Vous êtes inquiet pour votre chien, il vous semble mal dans sa peau. Votre compagnon a un comportement inhabituel. Il se peut qu’il soit anxieux.


Afin de détecter des signes d’anxiété chez votre chien, vous devez l’observer régulièrement.

C’est la présence de plusieurs signes qui pourra déterminer que votre chien est anxieux. En effet, si vous observez un seul des symptômes repris dans la liste ci-dessous, cela ne signifie pas que votre chien souffre particulièrement d’anxiété.


Commencez par vous poser les questions suivantes :

  • Depuis quand, mon chien a-t-il adopté ce comportement ?

  • Quel a été l’élément déclencheur ?

  • A-t-il subit un changement, une modification de ses habitudes ou des vôtres ?

  • Y a-t-il une prédisposition génétique (dans la lignée ou la race) ?

  • Est-ce-que j’ai bien cadré, mis des limites à mon chien ?

  • Est-ce que je l’ai habitué à une routine rassurante, avec quelques petits écarts de temps en temps ?

  • Quel est le passé de mon chien ?

  • A-t-il vécu un traumatisme dans le passé (abandon, maltraitance ...) ?

  • Est-ce que je donne à mon chien un environnement serein, tout ce dont il a besoin ?


Pour vous aider à éventuellement identifier ce trouble, chez votre chien, voici une liste non exhaustive, des symptômes du chien anxieux ou stressé :


Le léchage compulsif : votre chien n’a pas besoin, comme peut le faire éventuellement votre chat, de faire souvent sa toilette. Par contre, si votre toutou est anxieux, il aura tendance à se lécher excessivement principalement, les pattes, les parties génitales ou les flancs.


Un trouble digestif : le stress du chien peut se manifester sous forme de diarrhées, de maux de ventre, de vomissements ou de gaz et de gargouillis intestinaux.


L’automutilation : dans les cas extrêmes de stress, votre chien peut avoir un comportement destructeur vis-à-vis de lui. Dans ce cas, il aura tendance à se mordiller la queue, les flancs, les pattes ou se ronger les ongles pour chercher à calmer son angoisse.

Si ce comportement est principalement observé lorsque vous vous absentez, c’est ce que l’on appelle de l’anxiété de séparation.


La destruction : est un comportement qui est également souvent lié à l’anxiété de séparation. Votre chien peut se mettre à mordiller des objets et/ou des meubles pour essayer d’évacuer son angoisse qui l’assaille. Sa peur apparaît lorsqu’il se retrouve seul, il peut éventuellement se sentir abandonné.


La perte de poils : la mue classique du chien se déroule en automne et au printemps. Si votre chien a une perte de poils excessive en dehors de ces périodes, il est probable que votre animal de compagnie souffre d’anxiété. Certains chiens vont même jusqu’à s’arracher les poils avec les dents ou/et par léchage excessif. C’est une manière pour lui d’évacuer son angoisse.


La pelade nerveuse : la perte de poils liée au stress peut également se faire par endroits bien précis, sous forme de pelade (perte de poils sur des petits endroits isolés des uns des autres).


Une respiration saccadée ou un halètement rapide : votre chien stressé peut se mettre à haleter rapidement, comme après avoir fourni un effort, ou avoir une respiration saccadée.


Une rigidité musculaire : votre compagnon de cœur peut avoir du mal à évacuer les tensions dues au stress, ce qui provoque une rigidité de son corps, notamment au niveau de la queue, des pattes et de la tête.


Des déplacements réguliers, sans but précis : votre chien est comme un lion en cage, il ne sait pas rester en place, tranquille et calme. Votre toutou a tendance à bouger, à tourner en rond, il se déplace sans arrêt dans la maison. Il se couche, puis se relève presque aussitôt, il se met à chasser des proies invisibles. Ses déplacements n’ont pas de but précis.


De l’apathie : l’anxiété chez le chien peut également se manifester par une attitude apathique. Dans ce cas, votre chien dort énormément, il ne répond plus à vos sollicitations. Votre chien n’a plus d’intérêt pour quoi que ce soit. Ses batteries sont vides.


Une apparence physique différente : votre chien souffrant de stress peut avoir les oreilles baissées vers l’arrière, les traits tirés et les babines retroussées. Il utilise les codes canins afin de montrer son mal-être.


Une salivation excessive : qui est souvent accompagnée d’un léchage compulsif lorsque le chien est anxieux.


Des réactions disproportionnées ou un changement de comportement : un chien stressé peut réagir, à certaines situations, de manière impulsive et disproportionnée. Il peut, par exemple, se montrer agressif, de manière inhabituelle, lorsque vous recevez des invités ou avec d’autres chiens. Il peut être peureux, fuyant.

Il ne sait plus adapter son comportement à la situation réelle.


Des troubles de l’attention : l’anxiété chez le chien peut perturber son attention. Dans ce cas, il peut être moins obéissant, parce qu’il n’est pas attentif à vos demandes, il est distrait.


Un trouble de l’appétit : votre chien stressé peut ressentir un besoin de manger plus ou au contraire, il peut perdre l’appétit.


Des aboiements excessifs : si votre chien aboie de manière excessive et sans raison, ça peut être une manière de manifester son stress.


Les symptômes de l’angoisse chez le chien peuvent également provenir d’autres pathologies. Dès que vous en remarquez, il est important de les noter et de consulter votre vétérinaire afin d’établir un diagnostic.

Ils peuvent être différents d’un chien à l’autre et même parfois d’une période à l’autre pour un même chien.


symptômes anxiété chez le chien



Vous pouvez télécharger GRATUITEMENT une liste à cocher qui reprend les symptômes principaux du chien stressé.







Dans mes différentes publications, je vous parle très régulièrement de l’utilité de tenir un carnet de santé pour votre animal de compagnie. Ce carnet peut vous aider à détecter rapidement le mal-être de votre chien et peut également permettre au vétérinaire de faire un diagnostic plus rapidement.


La télépathie animale est un excellent moyen pour vous aider à détecter si votre chien à un trouble du comportement provenant d’une anxiété.




3. Quelles sont les causes de l’anxiété chez le chien ?


Il existe de nombreuses causes d’anxiétés chez les chiens et malheureusement, il peut être parfois difficile de la trouver.


Voici quelques exemples de cause de l’anxiété chez le chien :

  • Un manque d’activités physiques, de jeux et de stimulation. Il est nécessaire de sortir votre chien régulièrement, une vingtaine de minutes peut suffire. Il a besoin de bouger un minimum même si votre chien n’est pas très actif.

  • La solitude : le chien est un animal qui vit en meute, la solitude ne lui est pas naturelle et risque de provoquer une anxiété. Si votre chien doit rester la journée seul, pendant que vous allez travailler, par exemple, il faut l’y habituer dès son plus jeune âge. L’idéal est de le faire progressivement. Mettez en place une routine.

  • Un changement de la routine quotidienne du chien, comme un réaménagement de son lieu de vie, des travaux, un changement d’horaire …. Les chiens sont routiniers et perturbés par les changements.

  • Un manque de règles claires : votre chien a besoin d’une structure claire, d’un cadre à respecter et d’une bonne éducation. Son trouble du comportement peut provenir d’une éducation mal adaptée.

  • Un changement au sein de la famille, comme l’arrivée d’un bébé, d’un nouvel animal de compagnie ou encore la disparition de quelqu’un, suite à un décès ou un départ.

  • Le bruit : l’ouïe du chien est beaucoup plus puissante que la nôtre. Dès lors, les bruits forts et inhabituels peuvent stresser votre compagnon à quatre pattes, comme les feux d’artifice, les tempêtes et les orages. Parfois, même une odeur inhabituelle et forte peut stresser votre chien.

  • Un sentiment d’insécurité au sein du foyer. Lorsqu’il y a des tensions familiales au sein d’un foyer, votre chien qui est très sensible aux énergies et émotionnellement, va ressentir cette nervosité et cela risque de lui provoquer un sentiment d’insécurité et un gros stress. Votre chien est empathique.

  • Une anxiété de séparation lorsque vous vous absentez, si votre chien n’y est pas habitué ou mal préparé.

  • Une communication de mauvaise qualité entre vous et votre chien. Un manque de compréhension. C’est important de comprendre les codes canins afin de pouvoir communiquer avec votre chien et répondre à ses besoins.

  • Un traumatisme lié à son passé.

  • Un problème de santé qui provoque à votre chien une douleur persistante ou un inconfort.

  • Un héritage génétique dû à la race ou à la lignée.

  • Si vous traversez vous-même une période difficile. Les chiens sont très sensibles aux énergies. Pour vous aider, votre chien va absorber vos énergies négatives.



4. Comment calmer un chien anxieux ?


Vous avez observé différents symptômes d’anxiété, énuméré dans la liste au point 2. de cet article et vous vous demandez, comment apaiser votre chien anxieux ?


Quelques bons gestes à adopter afin de réduire le sentiment d’anxiété de votre chien :

  • Ne répondez pas systématiquement à toutes ses sollicitations.

  • Ne le laissez pas vous suivre partout, mettez des limites. Vous réduirez ainsi son sentiment de dépendance envers vous, cela l’aidera à tolérer vos absences.

  • Sortez votre chien et mettez-le en contact avec la nature le plus souvent possible. L’activité physique et le contact avec la nature font partie des besoins primaires de l’animal et sont indispensables à son bien-être.

  • Mettez-lui un cadre, des limites à respecter.

  • Commencez son éducation dès son plus jeune âge. Pas question de lui laisser faire à 4 mois, des choses qu’il ne pourra plus faire à 1 an.

  • Observez-le afin de comprendre son langage corporel.

  • Mettez-en place une routine mais habituez votre chien à d’éventuels petits changements.


Votre chien a besoin de stabilité et d’un cadre de vie régulier. Vous devez respecter au maximum les routines dans le cadre de son éducation.

Laissez-le dormir tranquillement lorsqu’il en a besoin, donnez-les ses repas à heures fixes, sortez-le chaque jour et accordez-lui régulièrement des activités qui lui permettent de se dépenser et de s’occuper.


Pour calmer le chien anxieux, il existe de nombreuses solutions holistiques :


- Comportementales

- Médicamenteuses

- Homéopathiques

  • Valériane Officinalis : pour les chiens stressés

  • Borax : pour les chiens qui ont peur des orages et des feux d’artifice

  • FluoricumAcidum : en cas d’hyperactivité

  • LycopodiumClavatum : pour les chiens apathiques

  • HeparSulfur : pour les chiens agressifs

- Fleurs de Bach

- Les huiles essentielles Si vous utilisez des huiles essentielles pour vos animaux, soyez toujours prudent, ils y sont très sensibles. De plus, certaines sont nocives. Faites-vous toujours conseillé par un expert en huile essentielle.

- Le massage relaxant

Pour apprendre à masser votre chien (technique simple, accessible à tout le monde) cliquez ici et téléchargez mon ebook dans lequel je vous guide pas à pas. Apaisez votre chien et passez un moment serein et harmonieux avec votre compagnon de cœur.

- Un accompagnement bien-être


Vous désirez que votre chien et toute la famille retrouvent une vie sereine. Je peux vous y aider ! J’allie la télépathie animale, les techniques de soins énergétiques et les remèdes naturels pour animaux c’est puissant, plus efficace et permet des résultats plus rapides et sur du long terme.

La télépathie animale va nous apporter des éléments qui vont nous permettre de comprendre son mal-être. Le soin énergétique va le soulager physiquement et émotionnellement, et va le booster dans son rétablissement. Les remèdes naturels vont agir en synergie avec le soin énergétique et en prolonger les effets.


Pour en savoir plus, cliquez sur le lien ci-dessus :

Mon accompagnement bien-être


Bien entendu, avant de donner un traitement à votre chien, un diagnostic doit être posé par un vétérinaire. Les symptômes que vous avez repérés peuvent provenir d’une autre pathologie qu’il faut identifier.


N’oubliez pas qu’il est très important de noter dans le cahier de santé toutes les modifications, de comportement de votre chien, celles de son environnement ou changement dans sa routine habituelle, ainsi que tous les symptômes qui se manifestent. Oui, je sais, je me répète, je trouve ce carnet de santé un outil formidable pour aider les animaux à aller mieux.

Lire mon article « Comment évaluer l’état de santé d’un animal ? » et télécharger gratuitement un cahier de santé.



Conclusion


L’anxiété est un trouble qui est très présent chez les chiens. Ce trouble a, très souvent, une influence sur leur comportement.

Les problèmes de comportement du chien sont l’une des causes les plus fréquentes de leur abandon.


Il est important d’observer votre animal afin de déterminer la cause de son comportement et les symptômes de son anxiété (n’oubliez pas de télécharger la liste des symptômes à cocher). Ce n’est pas toujours facile car d’un individu à l’autre les causes et les symptômes peuvent être très différents.


Néanmoins, il existe de nombreux moyens (comportementaliste, remèdes naturels, soins énergétiques …) pour soulager votre chien de son stress et de ses angoisses et ainsi retrouver une vie de famille beaucoup plus sereine et harmonieuse.


N’hésitez pas à me contacter : contact@cristelleblavier.com

https://www.cristelleblavier.com/accompagnement-animal-anxieux





N'oubliez pas de télécharger GRATUITEMENT la liste des symptômes de l'anxiété chez le chien. Cliquez ici.




117 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout