Rechercher

Chien peureux : Comment calmer un chien qui a peur ?

Un chien peureux a besoin d’aide pour s’apaiser et pour retrouver une vie plus sereine.

C’est un trouble du comportement chez le chien qui est malheureusement très fréquent.


Ce trouble du comportement ne doit pas être pris à la légère, il peut cacher une pathologie beaucoup plus grave.

De plus, vous devez agir rapidement pour que la peur ne se transforme pas en phobie chez le chien.


La peur est une émotion normale sauf lorsqu’elle devient excessive et inappropriée face à des événements, perçu par votre chien, comme un potentiel danger.


Dans cet article, je vous explique :


1. Quels sont les signes du chien peureux ?

2. Pourquoi mon chien a peur ?

3. Ne pas confondre la peur chez le chien et l’anxiété

4. Les éléments importants pour apaiser un chien qui a peur

5. Comment mettre en confiance un chien peureux ?


Comment apaiser un chien qui a peur ?
Votre chien à un comportement bizarre, il a peur !


1. Quels sont les signes du chien peureux ?


La peur, c’est un état émotionnel dans lequel va se trouver votre chien, face à une situation, qu’il perçoit comme un danger potentiel.


La peur du chien est normale lorsqu’il se trouve face à un danger.


Par contre, elle ne l’est plus si elle devient excessive alors qu’il n’y a pas de situation réellement dangereuse.

Sauf que votre toutou, imagine le contraire !


8 signes du chien qui a peur :

  • Une posture abaissée : tête, queues, membres fléchis, dos vouté, oreilles en arrières et rabaissées

  • Des tremblements de tout son corps

  • Une salivation excessive

  • Le chien peut chercher à se cacher n’importe où ou chercher à fuir

  • Il peut rechercher du réconfort auprès de son humain

  • Dans des cas extrêmes, le chien peut uriner ou éliminer de la matière fécale sous l’effet de la trop forte émotion

  • Une transpiration des coussinets

  • Des halètements

Lorsque votre chien a peur, il va avoir un changement de comportement soudain, qui doit vous alerter.

Il s’agit des signes les plus courants.


Si votre chien a peur, mettez en commentaire comment réagit votre chien lorsqu’il a peur de l’orage, du bruit et autres … et de quoi a-t-il peur ?


C’est important de repérer les signes lorsque votre chien à peur afin de déterminer de quoi il a peur et pourquoi ?


Signes du chien qui a peur
Repérez les signes de votre chien peureux pour l'aider.


2. Pourquoi mon chien a peur ?


3 facteurs du comportement peureux chez le chien :

  • Une mauvaise socialisation lorsqu’il était chiot

  • La génétique

  • Les traumatismes


Pendant leur développement, les chiots doivent absolument être mis en présence de différents bruits, objets, animaux et humains afin de s’y habituer.

Il faut l’habituer à toutes les choses qui vont faire partie de son quotidien. Lui montrer qu’il peut être en présence d’un autre chien en balade ou qu’il peut croiser un chat ou des enfants qui s’amusent, crient et rigolent.


Montrez à votre toutou qu’il n’est pas seul, qu’il a des congénères partout et que les chiens ne sont pas les seuls animaux sur terre.

Faites-lui rencontrer des personnes.


Montrez-lui des objets qui font du bruit : par exemple, l’aspirateur qui très souvent utilisé lorsque nous avons des animaux de compagnie.


La socialisation fait partie de l’apprentissage d’un chiot et ne doit jamais être négligée.

Si le chiot n’a pas été mis face à différentes situations, adulte il risque d’être un chien peureux.


Souvent, ces chiens réagissent à l’approche de personnes étrangères, d’un bruit un peu plus fort ou lors d’une rencontre avec un autre animal. Ce qui peut, avec le temps, se transformer en agressivité par peur.


N’ayant pas été habitué aux personnes étrangères, le chien a peur parce qu’il ne sait pas que cette personne peut être gentille avec lui. Pour le chien, c’est une situation inconnue donc un danger potentiel contre lequel, il doit se protéger.

Il perçoit l’évènement comme un gros danger pour lui, même si ce n’est pas le cas.


Si votre chiot a peur, ne laissez pas cette peur s’installer.

Lorsqu’elle est présente dès le plus jeune âge, elle a tendance à s’aggraver après l’âge de la maturité.


Agissez le plus rapidement possible, ce sera beaucoup plus facile de rendre votre compagnon de cœur moins peureux.


Pour aider votre chien à s’apaiser, ne confondez pas la peur et l’anxiété. Je vous explique la différence dans le prochain point de l’article.


3 facteurs du comportement peureux du chien


3. Ne pas confondre la peur chez le chien et l’anxiété


L’anxiété et la peur du chien se ressemblent beaucoup, c’est essentiel de les différencier !

Il s’agit de 2 troubles émotionnels qui provoquent un comportement inhabituel chez le chien.


La peur, c’est l’état émotionnel dans lequel se trouve votre chien lorsqu’il perçoit un danger qui le menace.


L’anxiété, tout comme la peur, est une réaction émotionnelle.


A la différence que l’anxiété est une réaction anticipative à un évènement déplaisant.

C’est une tension nerveuse causée par l’incertitude, l’attente.

Votre chien peut ressentir la peur et l’anxiété en même temps.


Pour en savoir plus sur l’anxiété du chien, c’est par ici.


Votre chien a peur, il se sent menacé lorsqu’il perçoit un danger ?

Certains éléments sont très importants pour connaitre le mal-être de votre chien et ainsi pouvoir l’aider à s’apaiser.



4. Les éléments importants pour apaiser un chien qui a peur


Vous devez observer un maximum votre chien.

Notez toutes vos observations dans un cahier de santé et inscrivez-y la date qui permettra d’identifier les changements ou les évolutions négatives et positives, dans son comportement.


Vos observations sont précieuses pour aider votre chien à s’apaiser.


Carnet de santé pour chien



Je suis fan de ce carnet et ne manque pas de vous en parler à chaque occasion 🐶, pour télécharger un modèle, c’est par ici.







Un vétérinaire ou un comportementaliste, ils ne seront pas faire les mêmes observations que vous puisque votre chien sera mis en présence de personnes inconnues et dans un lieu inhabituel. Vous allez le sortir de sa routine, de ses habitudes, ce qui peut le perturber.


De plus, le vétérinaire, même s’il est super gentil et adorable avec votre chien, peut lui avoir laissé un mauvais souvenir.


L’observation de votre animal de compagnie est vraiment un élément primordial pour le bien-être et la santé globale de votre compagnon de cœur.


Votre chien n’a pas la parole pour vous expliquer ce qui ne va pas !


8 éléments importants pour apaiser un chien qui a peur :

  • Une description détaillée des comportements problématiques ;

  • Pour chaque comportement inapproprié, donner l’élément déclencheur (ce qui a provoqué la peur) ;

  • Notez, avec le plus de précisions possibles, tous les signes que vous montre votre chien et que vous trouvez bizarre ou inapproprié à la situation ;

  • Est-ce que le changement de comportement est soudain ou pouvez-vous anticiper en fonction d’une réaction de votre chien ?

  • La capacité de votre chien à s’apaiser. Votre chien a peur d’un bruit, reste-t-il sur ses gardes longtemps ?

  • Depuis quand votre chien est-il peureux ?

  • Votre chien a-t-il souvent peur ? Plus a une période où une autre ?

  • Est-ce plus fréquent aujourd’hui ? Depuis quand la situation s’est-elle aggravée ?

  • Tous les éléments vont permettre de mieux comprendre l’élément déclencheur du mal-être de votre chien ainsi que la cause.

  • Ce qui facilitera l’aide qui sera apportée à votre chien pour l’apaiser de sa peur excessive et le mettre en confiance.



5. Comment mettre en confiance un chien peureux ?


Vous devez agir le plus rapidement possible sur le trouble du comportement de votre chien pour qu’il ne s’aggrave pas.


Dans les cas les plus graves, je vous conseille de consulter un vétérinaire afin de vous assurer que ce trouble du comportement n’est pas lié à une autre pathologie.


Le vétérinaire peut également prescrire un traitement médicamenteux pour soulager votre chien des effets de son trouble. Mais le médicament va agir comme un « pensement » contre les symptômes. Pour apaiser votre chien sur le long terme, vous devez trouver l’élément déclencheur ou la cause de son mal-être et agir dessus.



Voici 3 piliers pour mettre en confiance un chien :


1. Protégez votre chien de ses peurs : modifiez son environnement pour le sécuriser


Protégez vote chien contre les stimuli et les situations déclenchant sa peur pour éviter :

  • l’apparition des comportements problématiques, réduire les signes et améliorer la relation avec votre chien

  • l’aggravation du trouble émotionnel

  • les blessures

  • d’être stressé et d’avoir peur que votre chien soit pris de panique alors que vous n’êtes pas la maison. Lorsque vous êtes inquiet ou stressé, votre chien très sensible à vos énergies, le ressent. Vos émotions négatives vont avoir un effet négatif sur votre chien.


Lorsque votre chien est trop souvent en présence d’un événement qui lui fait peur, il n’a pas le temps de revenir au calme, les émotions de stress s’additionnent de sorte qu’il répond plus profondément ou dans plus de situations qu’il ne devrait normalement.


Par contre, si le contrôle de l’environnement permet d’espacer les périodes de peurs, votre chien aura le temps d’évacuer ses émotions négatives. Il réagira moins intensivement.


Anticiper le mal-être de votre compagnon de cœur afin de réduire ses peurs.


Si votre chien est exposé accidentellement à un événement qui lui provoque sa peur, et qu’il commence à y réagir, vous devez l’éloigner de cette situation ou attirer son attention sur vous. Vous pouvez lui demander de s’assoir et lui donner une récompense ou le distraire avec un jeu.


Un comportementaliste peut vous aider à trouver les bons outils et les bonnes méthodes.


2. Méthode comportementale : la désensibilisation du chien


Une méthode simple et efficace est la désensibilisation de votre chien.

La désensibilisation ou l’habituation consiste à mettre votre chien face aux événements qui provoquent sa peur, de manière progressive.


Les étapes doivent être réalisées sous forme de jeux et doivent être agréable pour votre chien.

N’oubliez pas de récompenser votre chien lorsqu’il n’a pas réagi au stimulus (événement perçu comme un danger par votre chien).


Si par exemple, votre chien est réactif à un bruit, vous devez le mettre face à ce bruit, en commençant par une très légère intensité. Votre chien ne doit pas y réagir. Augmentez progressivement le bruit.


Pour obtenir de bons résultats, la progression doit être lente. Vous devez le faire progresser pas à pas et surtout ne pas vouloir aller trop vite.


Si votre chien réagit, caressez-le pour le rassurer et attirez son attention sur autre chose, comme un jouet. Progressivement, diminuer l’attention que vous lui apportez. Votre chien peut se retrouver face à ce bruit lorsque vous n’êtes pas là.

Il doit apprendre que le bruit n’est pas une menace pour lui et que cet événement ne doit pas lui provoquer une émotion négative.


Pour que la méthode de désensibilisation soit efficace, il y a 4 règles à respecter :


  1. Votre chien doit avoir perçu le bruit.

  2. Votre chien ne doit pas avoir peur. Si votre chien a peur, cela va avoir un effet inverse et va donc renforcer sa peur face à ce bruit.

  3. La désensibilisation doit se faire lorsque votre chien est calme et à l’intérieur de votre maison.

  4. Vous ne devez le faire que sur un stimulus à la fois. Si par exemple, votre chien a peur des feux d’artifice, vous pouvez lui en faire écouter, à faible décibel. Augmentez progressivement les décibels pour atteindre la densité la plus proche de ce que vous pouvez être confronté avec votre chien.


Ce que j’aime dans cette méthode, c’est l’échange et le partage entre le chien et son humain. Elle renforce la complicité et la confiance.


Si vous voyez que votre chien réagit à la plus faible mise en situation, arrêtez de le mettre face à sa peur afin de ne pas aggraver son trouble émotionnelle. Vous devez alors envisager une autre solution.


3. Remèdes naturels pour aider votre chien à gérer sa peur


Vous pouvez également aider votre chien à gérer ses émotions grâce à des remèdes naturels divers :

  • Les hormones de synthèse

  • La phytothérapie

  • L’homéopathie

  • Les élixirs floraux

  • Les huiles essentielles

  • Mon accompagnement : j’allie 3 techniques énergétiques puissantes pour booster le processus de guérison de votre chien pour l’aider à combattre son trouble émotionnel. La télépathie animale est l’une de technique que j’utilise pour aider les animaux à retrouver leur bien-être.

Si vous souhaitez en savoir plus, c’est par ici : Accompagnement animaux - soins énergétiques | Cristelle Blavier



Maintenant, vous savez aider votre chien peureux !


Notez bien toutes vos observations et les éléments essentiels dans un carnet de santé, que vous pouvez télécharger ici.


Commencez par sécuriser l’environnement de votre chien qui a peur, afin de diminuer le trouble émotionnel du chien.


Lorsque vous avez apaisé votre chien, vous pouvez commencer très progressivement la désensibilisation du chien, en suivant les 4 règles expliquées dans cet article.


Et pour aller plus loin dans la guérison du trouble émotionnel de votre chien :

https://www.cristelleblavier.com/soins-energetiques-animaux


Votre chien va retrouver son calme intérieur et vous allez pouvoir être beaucoup plus sereine.

Vous allez augmenter votre complicité avec votre chien apaiser grâce à vos bons soins. 😻




395 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout